En 2015, l’Office économique wallon du bois (OEWB) a lancé la marque ‘Bois local – Notre savoir-faire’. Une marque collective de plus en plus prisée auprès des consommateurs. Mais à qui s’adresse-t-elle ? Quels sont les produits visés ? Quelles garanties offre-t-elle ? Et comment y adhérer ? 

Pourquoi une marque ‘bois local’ ? 

La marque ‘Bois local – Notre savoir-faire’ s’inscrit pleinement dans la logique des circuits courts et de la consommation locale. Il s’agit d’une réponse à la demande des consommateurs qui, séduits par une consommation locale et responsable, souhaitent être mieux informés sur les produits qu’ils achètent. 

L’objectif de l’Office est multiple. Tout d’abord, il souhaite tenter de contrer le phénomène croissant d’exportation d’une matière première non transformée en Wallonie (et dont on perd toute la valeur ajoutée). Ensuite, il entend renforcer la compétitivité des entreprises locales. Enfin, il met en valeur les ressources et le savoir-faire locaux. 

 

Combien d’entreprises adhèrent à Bois local ? 

La marque collective compte aujourd’hui plus de 50 entreprises, qui arborent fièrement la pastille rouge sur leurs produits, emballages ou supports publicitaires. 

Les scieurs feuillus ont largement adhéré et représentent un quart des adhérents (24 %). Ils sont suivis de près par les producteurs de combustibles bois (22%). Viennent ensuite les menuisiers (11 %) et les constructeurs bois (11 %).  

Répartition des activités des entreprises adhérentes à la marque collective Bois local

Répartition des activités des entreprises adhérentes à la marque collective Bois local (fin 2021)

Quels sont les produits concernés ? 

Précision importante : ce sont bien les produits qui sont porteurs de la marque et pas les entreprises. Tous les produits intégralement réalisés en bois ou qui en contiennent peuvent être concernés. Cela permet donc aux entreprises qui le souhaitent de tester une gamme en bois local répondant aux critères de la marque. Et éventuellement de l’élargir à terme si le consommateur y répond de manière favorable. Les adhérents ne sont donc pas tenus de s’approvisionner exclusivement en ressources locales. Bien entendu, seuls les produits répondant au cahier des charges de la marque peuvent porter la mention ‘Bois local’. 

 

Quelles sont les conditions pour qu’un produit puisse porter la marque ? 

Les conditions d’accès à la marque sont claires. Tout d’abord, la matière première doit provenir d’une forêt dans un rayon maximal de 200 km autour du siège de l’entreprise. Ensuite, la transformation doit intervenir en Wallonie. Dans ce contexte, l’Office met régulièrement en contact des entreprises et des fournisseurs locaux susceptibles de leur permettre de concrétiser leur souhait de s’approvisionner en ressources locales. Ce qui resserre également les différents maillons de la chaîne de production au niveau local.  

 

Quelles sont les garanties pour le consommateur ? 

La marque garantit que les produits sont réalisés/transformés en Wallonie, à base de bois provenant de forêts situées à proximité de leur endroit de transformation. La marque favorise le circuit-court (économie locale). Elle limite aussi le nombre d’intermédiaires et réduit les distances de transport. Enfin, en termes de fiabilité, les producteurs s’engagent à se conformer aux exigences liées à la marque et à se soumettre à des contrôles. 

 

Quels sont les bénéfices pour les adhérents ? 

Les adhérents peuvent afficher leur attachement au tissu social local et leur appartenance à un mouvement fédérateur en faveur de la filière bois wallonne. Les entreprises estampillées ‘Bois local’ bénéficient de divers avantages :

  • une belle visibilité auprès des quelque 10.000 abonnés à la page Facebook dédiée
  • présence de leurs produits lors de différentes foires et salons
  • retombées de campagnes de communication, etc.

Par ailleurs, les adhérents se réunissent une fois par an afin de fixer les priorités et orientations de l’année à venir. Une rencontre toujours appréciée pour étoffer son réseau professionnel. Enfin, chaque membre est invité à utiliser la marque de la manière qu’il juge la plus adaptée à sa stratégie commerciale. Car il s’agit aussi d’un outil que chacun est libre de s’approprier. 

 

Comment adhérer à la marque Bois local ? 

Les membres de la Confédération Belge du Bois intéressés peuvent prendre contact via info@boislocal.be. La cotisation annuelle est de 250 € pour les entreprises de moins de 20 travailleurs, de 500 € pour les entreprises de 20 à 50 travailleurs et de 1000 € pour les entreprises de plus de 50 travailleurs. 

Bon à savoir : 

D’ici peu, la marque sera élargie aux communes engagées dans la valorisation de leurs ressources en circuits courts à travers notamment les ventes de bois en gré à gré aux scieries.

 

Découvrir les entreprises adhérentes de Bois local

Suivre ‘Bois local – notre savoir-faire’ sur Facebook : www.facebook.com/boislocal.notresavoirfaire